Veni Vidi Vici….

La muraille intérieure est la plus ancienne fortification de la Cité.

Ce rempart fut érigé au début du IVème siècle de notre ère par les gallo-romains. En effet, après plus de 3 siècles de paix, l’Empire Romain s’est retrouvé plongé dans une période d’insécurité et a du se protéger des « Invasions Barbares ».

Les vestiges de ce rempart antique sont clairement identifiables dans la Cité. Les tours gallo-romaines suivent une forme de fer à cheval, les ouvertures sont larges et suivent le schéma de l’arc en plein-cintre. Ces constructions sont composées de petites pierres et de briques.

La Colonia Julia Carcaso, qui s’étendait jusqu’aux rives de l’Atax (ancien nom de l’Aude), se reconcentre alors derrière cette puissante muraille de 1200 mètres de long.

Située à proximité de deux grandes voies antiques, la colonie devient rapidement prospère grâce aux échanges commerciaux autour du vin. La Via Aquitania permettait de relier la Mer Méditerranée à l’Océan Atlantique (tracé actuel de l’autoroute A61). La Via Domitia, quand à elle, donnait accès à l’Hispanie (tracé actuel de l’autoroute A9).

Ainsi, de riches « domus » se construisent, comme en témoignent encore les mosaïques retrouvées sous l’esplanade du Château Comtal.

Vous souhaitez en savoir encore plus ? Réservez une de nos visites guidées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.