Vade Retro…

La tour de la Vade est une tour imposante et très importante pour la défense de Carcassonne. Elle fait partie de la muraille extérieure construite au XIIIème siècle. Elle fût conçue pour accueillir une garnison et résister à un long siège. Cette tour est vaste, elle dispose d’un puits, d’une cheminée, de latrines. L’ensemble comporte cinq niveaux et offre une vue dégagée sur les alentours.

Saviez-vous qu’au moyen-âge les gens ne parlaient pas le français à Carcassonne ? Ils utilisaient la langue d’Oc aussi appelée Occitan. Le nom « Vade » vient du mot occitan «badar» qui signifie regarder, observer.

Tour de la vade cité de carcassonne

La tour de la Vade est l’une des plus hautes de la forteresse. D’ailleurs, chaque année, à la Pentecôte, un perroquet de bois (papagai en occitan) était accroché au toit de la tour. On organisait un grand tournoi, le Tournoi du Papagaï. Les arbalétriers, les soldats ou même les habitants se mettaient au défi pour abattre l’oiseau. Le jeu durait parfois jusqu’à 8 jours tant la tâche était difficile. Celui qui faisait tomber l’oiseau était proclamé Roi du Papagaï. Il était porté en triomphe aux cris de « Vive le Roi » dans les rues de la Cité. Il conservait son titre pendant toute l’année et la fête se terminait autour d’un banquet. De cette tradition subsiste l’oiseau de fer qui surplombe la tour de la Vade.

L’espace entre les deux remparts est appelé les Lices. Au Moyen-âge, c’est là que se déroulaient les tournois et les joutes entre les chevaliers. C’est de cette tradition que vient l’expression française « entrer en lices » qui signifie débuter un duel. Par exemple, lors d’un match de football, l’équipe de Suisse entre en lices contre l’équipe belge.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.