On ira tous au Paradis…

* Modillon: élément ornemental situé sous la corniche. Regardez vers le haut des têtes sont sculptées dans la pierre. Parmi les figures il y a des animaux qui compose le bestiaire.

La basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse est le joyau de la Cité. Jusqu’au XIXème siècle, elle était la cathédrale de Carcassonne mais, comme la population avait peu à peu investi la ville basse, l’évêque a décidé d’en faire de même. Ainsi, le titre de basilique mineure lui a été attribué par le Pape.

Elle dispose de deux styles architecturaux. La nef est romane, elle fut construite sous le règne des Trencavel, à la fin du XIème siècle, alors que le transept et le chœur, eux, sont gothiques. En effet, au XIIIème siècle Saint-Louis décide de modifier le transept et le chœur romans afin de leur donner un esprit royal c’est à dire gothique.

La source d’inspiration pour cette partie gothique est la Sainte Chapelle. On y retrouve le même type de sculpture mais surtout la même préciosité dans les vitraux. L’influence royale est visible dans le choix des couleurs avec notamment ce bleu profond typique nommé « bleu de Chartres  » ou « bleu de France ».

Les maîtres-verriers du moyen-âge étaient de véritables orfèvres. Ce corps de métier était très recherché et bien rémunéré. Les deux tiers des deniers consacrés au chantier d’un église était dédiés à la réalisation des verrières. La coloration du verre était obtenu avec de l’oxyde de cuivre ou du cobalt ou du safre ou encore du manganèse. Ces artisans maniaient les nuances colorées avec brio et disposaient d’une grande connaissance de l’iconographie chrétienne. Leurs talents étaient au service du peuple pour rendre la « Sainte Bible » accessible à tous grâce à ces images divines !

Vous souhaitez en savoir encore plus ? Réservez une de nos visites guidées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.