L’Aude d’Hermès

La porte d’Aude est l’accès qui menait à la rivière. C’est l’une des 4 portes de la ville. Au moyen-âge c’est un passage essentiel et quotidien pour la population.

Sans eau, pas de vie ! C’est d’ailleurs cette faiblesse qui modifia le destin de Carcassonne en 1209…

Au niveau de la porte d’Aude, se trouvait le logis de l’Inquisition. En effet, en 1233, le roi de France et le Pape ont fait établir deux tribunaux inquisitoriaux en Languedoc : un à Toulouse et l’autre à Carcassonne. Le but de cette institution était de lutter contre l’hérésie cathare et de rétablir la domination de l’église de Rome en Occitanie. Cette lutte contre la dissidence religieuse a duré presque un siècle car le dernier représentant du clergé cathare, Guilhem Bélibaste est mort sur le bûcher en 1321.

Vous souhaitez en savoir encore plus ? Réservez une de nos visites guidées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.