Comme un dragon sans aile…

Le château comtal est une forteresse dans la forteresse. Son système défensif était à la pointe de l’ingénierie militaire au XIIIème siècle. C’était également un lieu de résidence confortable pour la noblesse médiévale.

Ce château a été fondé en 1130 par Bernard Aton Trencavel. A cette époque, il suivait une forme de U et portait le nom de « Palatium ». Ouvert sur la ville, il accueillait la population et servait de refuge en cas de trouble.

Au XIIème siècle, les Vicomtes Trencavel, seigneurs de Carcassonne, organisaient des banquets lors desquels se produisaient des troubadours. Ces poètes ont développé une véritable littérature occitane qui alliait amour courtois et idées libertaires.

Après la Croisade des Albigeois, le roi de France fait de Carcassonne une sénéchaussée. Les sénéchaux, maîtres des lieux, transformeront le « Palatium » des Trencavel. Ils ajouteront la façade fortifiée à l’est, construiront de nouvelles tours et de nombreux systèmes défensifs. Les hourds font parti de ce système de défense, des constructions de bois couverte avec des peaux d’animaux ou de la terre. Finalement, ce château n’a jamais été assiégé car il a été rendu inexpugnable.

Ce lieu millénaire est un exemple parfait de l’évolution de l’architecture militaire au Moyen-âge. Il fut restauré par Viollet-le -Duc au XIXème siècle avec ses toitures en ardoises si sujettes à débat.

Vous souhaitez en savoir encore plus ? Réservez une de nos visites guidées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.