Une journée dans le Minervois

Le village de Minerve , son viaduc, sa « Candela » et son église romane

Le dimanche 07 Avril 2019, le Club Patrimoine de Lézignan-Corbières a fait appel aux services de Carcassonnetours pour une journée de visites guidées dans le Minervois. C’est Anna, l’une de nos guides-conférencières, qui a pris en charge ce petit groupe d’une vingtaine de participants fort sympathiques. Bien que les membres du groupe soient, pour la plupart, des personnes vivant dans la région, cette journée fut pleine de découvertes.

La première étape de notre journée était le mystérieux village de Minerve classé parmi « les plus beaux villages de France ». Après avoir traversé en car les majestueuses gorges de la Cesse et leur paysage karstique, nous faisions donc halte à Minerve. Ce village médiéval donne à voir les vestiges d’un château et de remparts, mais c’était également l’occasion de revenir sur un sujet fondamental de l’histoire de notre région, à savoir le catharisme et la Croisade des Albigeois. Minerve fut une Cité qui tenta de résister face au siège des Croisés du Pape en 1210; mais cette combativité se solda par un échec « cuisant » car ce village deviendra bientôt le théâtre du premier bûcher cathare qui verra périr 137 âmes. Après une plongée dans l’histoire tourmentée de ces lieux, nous ne pouvions quitter le village sans avoir apprécié son paysage naturel époustouflant. Nous avons poursuivi notre matinée avec la découverte des gorges de la Cesse formées à l’époque du Quaternaire et laissant apparaître des parois à pic allant jusqu’à cinquante mètres de haut. Cette petite «  randonnée » fut l’occasion de se dégourdir les jambes, de redécouvrir la nature environnante et de se réchauffer car l’air était un peu frais. Le clou du spectacle de cette balade fut le grand pont naturel long de 220 mètres et haut de 28 mètres. Cette cavité creusée par les eaux millénaires est un émerveillement pour les yeux et nous rappelle combien nous sommes petits face aux forces de Mère Nature. Après une remontée vers le village, un peu sportive, nous rejoignions le car en direction de Caunes-Minervois.

Traversée des Gorges de la Cesse

Après tant d’efforts, un bon repas s’imposait. Nous avons déjeuné au restaurant « La Marbrerie » de Caunes-Minervois dans la bonne humeur, et sans oublier de souhaiter à l’une de nos participantes un joyeux anniversaire. Après ce temps de détente bien mérité, nous avons visité l’abbaye St Pierre et St Paul de Caunes-Minervois. Ce monument bénédictin fondé au VIIIème siècle est très éclectique. Si l’on y prête attention, il est aisé de lire toutes les époques de construction de cet édifice. Ce couvent regorge de styles architecturaux permettant d’appréhender de nombreux épisodes de l’histoire de l’art européen. De la crypte carolingienne, au chevet roman en passant par le cloître du XVIIIème siècle, nous avons voyagé dans le temps. Ce lieu est aussi propice à l’évocation du marbre de Caunes-Minervois. En effet, le « marbre des rois » a fait la renommée de ce village et sa célébrité n’est plus à prouver car, il est actuellement présent dans de nombreux monuments aux quatre coins du monde. Pour achever notre découverte du village, nous avons parcouru quelques ruelles à la recherche de « demeures de caractère ». Nos regards se sont posés sur l’Hôtel de Sicard avec ses belles fenêtres à meneaux simples ou croisés puis nous nous sommes dirigés vers l’Hôtel d’Alibert. Cet hôtel particulier de style Renaissance d’une grande élégance permet d’évoquer le luxe et la richesse dans lesquels vivaient les aristocrates et les bourgeois de la région avant la période révolutionnaire.

Le chevet de l’abbaye de Caunes-Minervois

Nous poursuivions ensuite notre périple vers le Belvédère de Lastours. Ce site dispose d’un panorama à couper le souffle. Avec sa vue imprenable sur les 4 châteaux c’était une occasion rêvée de revivre le Moyen-âge face à Quertineux, Surdespine, Tour Régine et Cabaret. Ce lieu dispose d’une histoire liée au catharisme, mais c’est avant tout un site d’archéologie médiévale d’une grande richesse. Après l’évocation tumultueuse des événements qui ont marqué ces forteresses et leurs habitants, notre guide a fait le récit d’un épisode plus poétique. Elle a conté avec humour l’histoire du célèbre troubadour occitan Peire Vidal. Celui-ci s’étant épris de la Dame de Pennautier, surnommée « Na Loba », s’est trouvé fort dépourvu et a essuyé quelques déconvenues. C’est ainsi que notre journée de visites s’acheva dans une ambiance détendue et agréable à l’image de ce groupe sympathique et attentif avec lequel nous avons eu plaisir à partager ces moments culturels.

Les 4 châteaux de Lastours

Carcassonnetours espère avoir l’occasion de retrouver ce groupe pour d’autres journées de visites et d’aventures.

Merci encore au Club Patrimoine de la MJC de Lézignan-Corbières et à ses organisateurs Mme et M. DAMAS.

Anna

Laisser un commentaire